Le 11/06/2019

Les différences entre l’université aux États-Unis et en France

Les différences entre l’université aux États-Unis et en France

 

 

  • Les campus

 

 

Aux États-Unis, les campus universitaires sont de véritables lieux de vie. Ils sont comme des petites villes. Outre les lieux d’études, ils contiennent également des logements, des salles de sport, des magasins et même des fast food.

 

À l’inverse, en France, les campus sont le plus souvent des ensembles de bâtiments universitaires. Bien loin de l’ambiance américaine.

 

 

  • La sélectivité

 

 

Les universités aux USA sont plus sélectives que les françaises. Il est nécessaire d’avoir d’excellents résultats et les participations à des activités extrascolaires sont un plus à mettre en avant.

En France, bon nombre peuvent être pris seulement en s’inscrivant. Néanmoins, la différence se fait sentir par la suite puisqu'en France, près la moitié des étudiants décrochent durant la première année.

 

De plus, le coût des universités est extrêmement différent. En effet, aux États-Unis, l’université peut coûter des milliers (voire des dizaines de milliers) d’euros. En France, l’État prend en charge la majeure partie des frais ainsi le coût pour les étudiants se compte en centaines d’euros.  

 

 

  • La place des activités extra scolaires

 

 

Les États-Unis sont réputés pour leur forte vie associative et le sport universitaire. Ceci est en partie possible grâce à la charge peu élevée de cours durant la semaine. Une semaine type aux USA est composée de 10h de cours contre 20h en France. Ainsi, les étudiants américains sont poussés à participer à la vie associative et aux activités extra scolaires. En France, la vision n’est pas la même et favorise une priorité aux études.

 

Cela se ressent avec les nombreuses associations sur les campus américains ainsi que l’appartenance à des fraternités et sororités.

En France, la vie associative peut être utile mais ne représente pas une partie incontournable pour une bonne réussite à l’université.

 

De plus, cela se symbolise par la place du sport universitaire. Quand en France, elle n’est pas mise en avant, aux États-Unis elle représente une culture à part entière. La fierté d’intégrer les équipes universitaires est décuplé avec les nombreux merchandising (t-shirt, sweat, casquette,etc) aux couleurs de l’université. Même les étudiants ne faisant pas partie des équipes sportives soutiennent et jouent un rôle dans cette culture typiquement américaine.

 

 

  • Le choix d’études

 

 

La France veut que les étudiants fassent rapidement un choix d’orientation et se spécialise dans un domaine. Aux États-Unis, les étudiants ont plus de liberté et peuvent adapter leur choix de cours. Ainsi, il est possible de tester durant la première année différents domaines pour voir ce qui nous correspond et nous plaît le plus.



 

  • La remise de diplôme

 

 

Cet aboutissement étudiante est un événement marquant dans la vie des universités américaines. Ce moment devient un souvenir unique pour les étudiants mettant en avant leur réussite et leur fierté. Un rituel d’envergure avec des tuniques, des chapeaux et des diplômes remis en main propre.

 

En France, quelques universités mettent en oeuvre des cérémonies mais la plupart se contente d’une réponse sur internet incitant l’étudiant à récupérer son diplôme au secrétariat.

 

 

  • Les bibliothèques

 

 

Les bibliothèques universitaires américaines sont omniprésentes sur les campus. Certaines universités comme Harvard peuvent en avoir 70. De plus, elles sont généralement ouvertes 24h/24 et toute la semaine.

En France, les horaires sont beaucoup plus restreints. Des fermetures durant le week-end, les vacances, les jours fériés. D’ailleurs, rares sont celles ouvertes tard le soir.

 

 

  • Les soirées

 

 

Les soirées étudiantes françaises sont le plus souvent dans des appartements ou dans les bars et boites nuits.

Aux États-Unis, grâce à l’engouement autour des fraternités, de grandes soirées sont organisées dans les maisons leur appartenant. En plus de cela, les étudiants vivent tous (ou presque) sur le campus. Ainsi, l’engouement autour des soirées est d’autant plus important.

 

 

  • Les bourses d’études

 

 

Les bourses françaises sont octroyées en fonction des ressources de l’étudiant. Les étudiants les plus défavorisés recevront des bourses plus importantes.

Le système américain marche différemment et les bourses sont octroyées au mérite. Elles viendront récompenser les étudiants ayant de bons résultats, ceux jugés comme de bon élément grâce à leurs activités extra scolaires, etc.